Contraception et bypass gastrique en Belgique : interactions et précautions

Pour les femmes qui désirent se faire opérer d’un surpoids, mais qui veulent garder le contrôle de leur corps et éviter une grossesse, il est important de savoir que le bypass gastrique et la sleeve peuvent  avoir des conséquences sur l’efficacité de la contraception. Ce sujet est bien entendu abordé lors du rendez-vous préopératoire. Y sont expliqués les interactions et les précautions à prendre comme le fait pour vous dans cet article le Docteur Anne-Catherine Dandrifosse, chirurgienne de l’obésité en Belgique, spécialisée en bypass.

Les conséquences du bypass gastrique sur la contraception : une histoire de malabsorption

Contraception et bypass gasriuque en BelgiqueIl n’y a pas d’étude scientifique qui le prouve, pas de chiffre pour étayer cette affirmation, mais la prise de la pilule après une intervention contre l’obésité comme le bypass gastrique pourrait être moins efficace. Une pilule contraceptive est un médicament microdosé dont les molécules doivent être bien absorbées par l’organisme. Or après un bypass gastrique ou une sleeve , l’activité du tube digestif est perturbée, et pour cause, sa taille est réduite. Il en résulte ainsi un risque d’altération de cette absorption et par corollaire une diminution de l’action du contraceptif.

Perte de poids par bypass et malabsorption du contraceptif : des conséquences sur le risque de grossesse

Il est reconnu qu’une femme atteinte d’obésité peut être moins fertile. Le surpoids joue un rôle important sur ces difficultés à procréer. A contrario, une fois opérée d’un bypass ou d’une sleeve et le mécanisme de perte de poids enclenché, la femme va voir son taux de fertilité augmenter. La combinaison de ce regain de fertilité avec le risque de malabsorption de la pilule contraceptive multiplie les chances de tomber enceinte.

Il est donc essentiel d’être prudent et de consulter son gynécologue pour faire le point sur la méthode de contraception idéale afin d’éviter une grossesse post-chirurgie bariatrique non désirée.

Attendre deux ans après le bypass pour tomber enceinte

Si le désir d’enfanter est bien présent après le bypass, il faut malgré tout savoir que, même si cela sera plus facile, il est fortement conseillé d’attendre deux ans avant de se lancer dans cette belle aventure. Cette recommandation est encore plus vraie lors des premiers mois ou une perte de poids rapide risque de se chevaucher avec les symptômes de la grossesse qui sera plus difficile à vivre. Si vous vous retrouvez dans cette situation, sachez que cela ne va pas mal se passer pour autant. Mais il y a dans ce cas des précautions à prendre parmi lesquelles un suivi scrupuleux auprès à la fois du chirurgien de l’obésité et de son équipe médicale qui a opéré et de votre gynécologue. Ces derniers collaboreront et porteront une attention particulière à votre santé et à celle de votre enfant à naître :

  • en vous aidant à garder une alimentation saine ;
  • en vérifiant via une prise de sang votre taux de fer et les éventuelles carences en vitamines ;
  • en réalisant un suivi biologique de vos paramètres.

En savoir plus sur les interactions entre prise d’un contraceptif et bypass gastrique en Belgique ?

L’équipe du Docteur Dandrifosse, chirurgienne de l’obésité à Liège et à Bruxelles est à votre disposition pour répondre à vos questions sur les différents traitements contre l’obésité et les précautions qui y sont liées. Pour en savoir plus ou pour prendre rendez-vous pour une consultation, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou en remplissant notre formulaire en ligne.