Retour à la page d'accueil de Anne-Catherine Dandrifosse

L'obésité

Définition

L’obésité se définit par une accumulation excessive de masse graisseuse suite à un déséquilibre entre la quantité de calories absorbées et la dépense d’énergie. Elle est reconnue comme maladie chronique depuis 1997 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Unité de mesure

L’IMC (indice de masse corporelle) ou BMI (Body Mass Index) est l’unité fréquemment utilisée en chirurgie de l’obésité pour mesurer le degré d’obésité.
Il s’obtient en divisant le poids (en Kg) par le carré de la taille d'un individu (en m). Ainsi, si vous pesez 65 kilos et mesurez 1m65, votre IMC sera de 65 / (1.65)2 = 23,9kg/m2.

Cette méthode d’évaluation est imprécise puisqu’elle ne tient pas compte de l’âge du patient, de son sexe, de sa masse musculaire réelle. Ceci dit, l’IMC ou BMI est cependant un outil d’évaluation qui est utilisé lors du bilan avant toute chirurgie de l’obésité. 

Calculez votre IMC

Utilisez le module ci-dessous pour connaitre votre indice de masse corporelle (IMC) :



Plusieurs degrés d’obésité

Grâce aux chiffres obtenus par le calcul d’IMC, il est possible de définir différents types d’obésité : modérée, sévère ou morbide. 

  • Entre 18,5 et 24,9 : vous êtes de corpulence dite « normale ».
  • Entre 25 et 29,9 : vous êtes en excès de poids.
  • Entre 30 et 34,9 : vous êtes obèse.
  • Entre 35 et 39,9 : vous êtes en obésité dite « sévère ».
  • Au-delà de 40 : vous êtes en obésité dite « morbide ».

Différentes causes de l’obésité

Plusieurs éléments influencent la survenue de l’obésité. Il s’agit d’une maladie multifactorielle.

  • Le facteur génétique : beaucoup de personnes obèses ont au moins un parent dans la même situation. Une prédisposition héréditaire peut donc contribuer à l’apparition de cette maladie.
  • Le métabolisme : d’une personne à l’autre, ce dernier fait en sorte que chacun absorbe les aliments et les convertit de façon différente par exemple en chaleur ou en graisse.
  • Les mauvaises habitudes alimentaires : un excès d’apport calorique par rapport aux besoins de l’organisme conduit, inéluctablement mais différemment, chaque personne vers l’obésité. La multiplication des régimes trop agressifs peut participer à l’installation de l’obésité.
  • Le manque d’exercice physique : un mode de vie trop sédentaire peut participer au déséquilibre défavorable des apports alimentaires.
  • Le facteur environnemental : l’environnement professionnel, familial, social et économique influence le mode de vie et donc contribue au développement de l'obésité. 
  • La psychologie : des troubles psychologiques sont fréquemment liés aux déséquilibres de l’alimentation.

L’obésité et ses facteurs de comorbidité

Les facteurs de comorbidité désignent la présence d’un ou plusieurs trouble(s) lié(s) à une maladie primaire, en l’occurrence l’obésité. En effet, l'obésité s’accompagne malheureusement du développement d’autres pathologies ou troubles socio-psychologiques.

L’obésité est liée à d’autres maladies telles que:

  • l’hypertension artérielle ;
  • le diabète ;
  • les apnées du sommeil ;
  • la polyarthrose ;
  • diverses formes de cancers ;

… mais également est liée à des troubles sociaux et psychologiques :

  • problèmes d’estime de soi ;
  • troubles du comportement alimentaire ;
  • difficultés à faire face au regard d’autrui ;
Contactez-nous
Contactez-nous
Contactez-nous