Le bypass, un traitement efficace à long terme contre l’obésité

Plusieurs techniques chirurgicales existent pour traiter un problème d’obésité. En Belgique comme ailleurs, toutes ne présentent pas la même efficacité. Le bypass gastrique reste la chirurgie offrant le meilleur résultat sur le long terme.

Se faire opérer du bypass gastrique pour traiter l'obésité en BelgiqueLe geste chirurgical est le suivant : plusieurs incisions cutanées sont réalisées par laparoscopie, sous anesthésie générale. Le volume de l’estomac est réduit, et le circuit digestif modifié. La plus petite poche stomachale est reliée au petit intestin.

Moins de risques de complications après un bypass

Si des cas d’intervention en urgence peuvent survenir après une chirurgie de l’estomac, il faut savoir que la plupart des douleurs et inconforts ressentis après un bypass sont temporaires, et tout à fait gérables.

Aujourd’hui, on peut dire que les risques de complications après une opération à l’estomac sont moindres que lors d’une ablation de la vésicule, par exemple.

Perte de poids avérée après un court-circuit gastrique

La perte de poids générée par la réduction de la taille de l’estomac est de l’ordre de 70 %, plus de 10 ans après l’intervention.

Afin de conserver ce résultat, il faut cependant veiller à respecter certaines consignes. L’opération seule ne peut suffire à votre confort de vie. En période postopératoire, vous devrez veiller à :

Contre-indications de la chirurgie de l’obésité

Les conditions de remboursement pour se faire opérer de l’obésité en Belgique sont déterminées selon le Moniteur.

La décision d’opérer un patient obèse peut être reportée si ses conditions de vie ne sont pas idéales : deuil, diagnostic psychiatrique, …). Une intervention bariatrique implique le cadre de vie à long terme. Cette démarche doit être mûrement réfléchie.

C’est pourquoi vous devez avoir au moins 18 ans pour être dans les conditions de remboursement prévues par la Loi. Les adolescents souffrant d’obésité peuvent bénéficier d’un suivi psychologique et médical en dehors de leur environnement familial, en internat.

Le profil et l’histoire de chaque patient majeur sont présentés et débattus en réunion multidisciplinaire, en présence notamment d’une diététicienne et d’un psychologue.

Certaines contre-indications orientent l’équipe médicale vers le refus d'opérer :

  • Une dépendance avérée à l’alcool ;
  • Un pronostic vital écourté par une autre maladie.

Vous souffrez d’un surpoids important et souhaitez bénéficier d’un bypass gastrique, à liège ou à Bruxelles ?

Contactez l’équipe médicale du Docteur Dandrifosse, afin d’obtenir des renseignements complémentaires ou un rendez-vous pour une préconsultation. Nous sommes disponibles pour vous répondre dans les meilleurs délais