Conditions pour se faire opérer d’un mini Bypass en Belgique

Le mini Bypass se présente aujourd’hui comme l’une des techniques opératoires soignant l’obésité les plus récentes et populaires en Belgique. Avoir recours à la chirurgie bariatrique est en effet recommandé  aujourd’hui lorsque les régimes alimentaires sont considérés comme inefficaces. Certaines conditions sont imposées avant de subir ce type de chirurgie. En effet, il existe des critères auxquels il convient d’être attentif avant de subir un mini Bypass. Quels sont-ils ? Quel cas de figure autorise/empêche une personne de subir cette technique chirurgicale ? Vos spécialistes de la chirurgie de l’obésité à Liège et Bruxelles vous détaillent toutes les conditions à respecter avant votre opération du mini Bypass.

Critères à respecter pour se faire opérer d’un mini Bypass

conditions-se-faire-operer-mini-bypass-belgiqueIl convient de tenir compte de certaines conditions en vue de subir une opération bariatrique. À l’image des autres chirurgies de l’estomac, un patient répond aux mêmes conditions pour devenir éligible lors d’un mini Bypass :

  • L’âge: la personne doit avoir au moins 18 ans ;
  • L’IMC: celui-ci doit être supérieur ou égal à 40. Il peut également être égal à 35 si le patient présente d’autres maladies (diabète, hypertension avec résistance à trois traitements, apnée du sommeil) ou s’il a subi auparavant une opération bariatrique qui a échoué ;
  • Régimes alimentaires: le patient doit avoir essayé pendant au moins une année de perdre du poids par des techniques non chirurgicales ;
  • Rencontre multidisciplinaire: la personne doit avoir préalablement rencontré différents spécialistes (chirurgiens, psychologues, anesthésiste, …) avant de bénéficier de l’aide d’un mini Bypass.

Idées reçues sur le mini Bypass, technique chirurgicale pour soigner l’obésité

Certaines personnes, en entendant le mot « mini Bypass », associent à cette expression une chirurgie moins lourde, moins invasive. Il est souvent pensé également que la perte de poids sera moins significative pour le patient. Or, il n’en est rien de ces aprioris. Le terme « mini » peut en revanche être lié à la notion de temps : le délai durant lequel se déroule l’opération est effectivement plus court que celui nécessaire pour un Bypass gastrique. Il existe néanmoins bien plus de disparités encore entre ces deux chirurgies en Belgique.

Bypass ou mini Bypass : quelles différences en Belgique ?

Voici ce qui différencie principalement ces deux types d’opérations soignant l’obésité :

  • Bypass classique : l’estomac est coupé en deux parties. La plus petite d’entre elles est reliée au petit intestin  qui est séparé en deux de façon à ce que l’intestin se moblise plus facilement. La bile n’entre pas en contact avec l’estomac comme dans une anatomie classique.
  • Mini bypass : l’estomac est également divisé mais la poche stomacale utilisée est ici plus longue. L’intestin n’étant pas libéré de la même façon, il se mobilise moins facilement. La bile entre en contact avec l’estomac.

Il faut donc constater que la différence est juste technique. Les complications et effets sont quant à eux similaires. Néanmoins, quelques différences existent en ce qui concerne le mini Bypass (et il convient d’en tenir compte avant de faire son choix) :

  • Plus de reflux car la poche de l’estomac est plus longue  et donc se vidange moins aisément ; La bile entre en contact avec l’estomac.
  • Les complications postopératoires sont plus difficiles à gérer ;
  • Plus de malabsorption.

Quel est en définitive le principal avantage du mini bypass ? Dans certaines études, il semble qu’il y ait un peu plus de perte de poids et que les glycémies soient plus stables.

Besoin d’un complément d’information sur les interventions chirurgicales soignant l’obésité en Belgique ?

Pour en savoir plus sur les opérations chirurgicales permettant de perdre du poids, contactez le Docteur Dandrifosse via le formulaire en ligne ou par téléphone. Nous répondrons à votre demande dans les meilleurs délais.