Bypass gastrique en Belgique : quelles sont les complications possibles lors de cette intervention bariatrique ?

Spécialisée dans la pratique du bypass gastrique en Belgique, la chirurgienne de l’obésité Anne-Catherine Dandrifosse, fait l’inventaire non exhaustif des potentielles complications pouvant surgir dans le contexte du bypass gastrique. Cette liste n’est pas destinée à effrayer les personnes susceptibles de se faire opérer d’un dangereux surpoids. Au contraire, son rôle est plutôt d’informer de façon transparente sur ce qui peut éventuellement attendre un patient dans le cadre d’une hospitalisation pour traitement de l’obésité. À savoir que toute intervention chirurgicale comporte des risques, peu importe la pathologie qu’elle est censée soigner. Les complications citées dans cet article sont reprises dans la littérature médicale pour avoir été le plus souvent, observées, décrites et vérifiées dans la pratique.

Complications liées au déroulement de l’opération

Complications après BypassLes risques inhérents à l’intervention chirurgicale bariatrique en elle-même sont peu nombreux. On en notera deux qui sont de l’ordre de la difficulté technique. Ils sont dus à un saignement ou encore à un foie trop volumineux. Dans ce cas précis, il est malaisé d’exécuter une laparoscopie correctement. Il est parfois nécessaire d’ouvrir pour contrôler le travail.

Complications liées à l’hospitalisation en général

La chirurgie bariatrique relève de la chirurgie abdominale. Elle est donc sujette aux mêmes complications que les autres interventions effectuées dans cette zone du corps :

  • Problèmes respiratoires ;
  • Phlébite ;
  • Infection cicatricielle ;
  • Douleurs aux épaules liées au gaz injecté lors de la laparoscopie :

Complications spécifiques au bypass gastrique

Si on se penche uniquement sur le cas de la chirurgie de l’obésité et plus particulièrement du bypass gastrique, on peut lister les éventuels soucis postopératoires suivants :

  • Saignement aux niveaux des sutures internes ;
  • Fistule ou abcès (dans ces deux cas de figure, un drainage ou une réopération par laparoscopie est nécessaire. Le traitement de la fistule passe par la pose, via gastroscopie, d’une prothèse destinée à colmater le canal fistuleux. Il va éventuellement engendrer d’autres complications. La durée de l’hospitalisation sera donc allongée) ;
  • Complication au niveau de la suture entre les deux intestins et l’estomac exclu (partie qui ne sert plus) ;
  • Éventration au niveau de l’orifice de la laparoscopie avec possibilité d’incarcération de l’intestin ;

Les patients pour qui la sleeve gastrectomie est privilégiée font face aux mêmes risques postopératoires exceptés à la complication au niveau de la suture entre les deux intestins et l’estomac exclu.

Prise en charge rapide des complications en chirurgie de l’obésité

Toute complication liée à la chirurgie de l’obésité que ce soit dans le contexte d’un bypass ou d’une sleeve est prise en charge et traitée rapidement par l’équipe médicale du chirurgien bariatrique. On compte moins de 2 % de patients victimes d’un souci postopératoire y compris en chirurgie redo (pour les patients ayant déjà été opéré de l’estomac dans le passé).

Envie d’être suivi par une équipe médicale bariatrique proche de ses patients en Belgique ?

L’équipe médicale bariatrique pluridisciplinaire de la chirurgienne Anne-Catherine Dandrifosse offre un service d’accompagnement 24 h/24 après l’intervention chirurgicale, mais aussi tout au long de votre évolution en tant que personne opérée de l’obésité. Une complication, une reprise de poids, une urgence ou la simple prise d’un rendez-vous ? Vous pouvez nous contacter à n’importe quel moment de la journée. Le docteur Anne-Catherine Dandrifosse vous reçoit à Liège et à Bruxelles. Pour en savoir plus, il suffit de nous téléphoner ou de remplir notre formulaire en ligne.